Les appellations présentes sur l' exploitation

AOC Touraine

AOC touraine de la closerie de chanteloup vin rouge rosé blanc
A la variété des sols et des cépages de la vaste Touraine répond en écho la diversité d'expression de ses vins fins et fruités qui se déclinent en blancs, rosés, rouges ou fines bulles.

Le vignoble

Localisation : L'aire d'appellation s'étend des limites de l'Anjou aux portes de la Sologne dans une zone de confluence formée par la Loire et ses affluents, répartie sur 104 communes d'Indre-et-Loire et 42 du Loir-et-Cher. C'est au Sud-Est de Tours, sur les coteaux qui dominent le Cher et entre le Cher et la Loire, que se situe la majeure partie du vignoble.
 
Superficie : 5 500 ha

Histoire : La fondation du monastère de Marmoutier par Saint-Martin en 372 marque le début de l'extension du vignoble de Touraine. La proximité des cours d'eau joue un rôle important dans la croissance du vignoble, fleuves et rivières constituant autant de voies de communication qui favorisent l'exportation. Ce développement connaît son apogée au XIXème siècle, la Touraine est alors depuis un siècle l'un des principaux fournisseurs en vin de la capitale. Après une période de crise qui dure jusqu'à la Seconde Guerre Mondiale, la Touraine s'oriente définitivement vers les vins de qualité.

Sols : La nature des sols est très variée, avec les « perruches » (argiles à silex), les « aubuis » (argilo-calcaires sur sous-sol crayeux) et les sables sur argiles de la zone Est ; mais aussi des graviers légers, des faluns (sable)...

Climat : Influence maritime à l'Ouest qui prend peu à peu un caractère continental en allant vers l'Est. Ces écarts climatiques, combinés aux différents sols, déterminent le choix des cépages (plutôt tardifs à l'Ouest et précoces à l'Est) et donc la grande variété de vins.


 
Le vin

Production annuelle : 280 000 hl dont environ 38 % de rouge, 42 % de blanc, 12 % de fines bulles et 8 % de rosé.

Rendement de base : Rouges et rosés : 60 hl/ha ; blancs et fines bulles : 65 hl/ha

Cépages :
  • Rouge : Gamay (plus de 60 % de la récolte), Cabernet Franc, Côt, Cabernet Sauvignon, Pineau d' Aunis, Pinot Noir…
  • Blanc : Sauvignon (près de 80 %), Chenin Blanc et accessoirement Chardonnay.

Pratiques culturales dominantes : Densité de 5 000 pieds/ha. Taille généralement Guyot simple ou double.

Dégustation

Caractéristiques sensorielles :

Blanc : Les vins de Sauvignon sont aromatiques. Très vifs, ils évoquent le genêt, le chèvrefeuille et les fruits exotiques. Le Chenin Blanc est essentiellement destiné aux vins de fines bulles où il exprime des senteurs délicates de brioche, de pomme verte et de miel.

Rouge : Le Gamay, souvent monocépage, donne des vins légers et francs aux arômes caractéristiques de fruits rouges. Les vins d'assemblage allient ce côté juvénile et frais à la structure des autres cépages.

Rosés : Les assemblages classiques donnent des vins frais et délicats .

Température de service : Les vins rosés et blancs, tranquilles ou effervescents, sont servis à 10 C; les rouges de Gamay ou d'assemblage sont rafraîchis à 14°C.

Potentiel de garde : La plupart des vins d'AOC Touraine s'épanouissent dans les 2 ans. Les rouges charpentés évoluent favorablement après 3 à 4 ans de garde.
Cliquez ici pour découvrir nos vin de Touraine
Touraine sauvignon de la closerie de chanteloup


Copyright © 2009. Tous droits réservés.

 
mardi 14 janvier 2014
Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS
Contacter l'auteur à closdechanteloup@orange.fr